SIEB Beaurepaire - Le devenir des eaux usées

Le traitement, la qualité pour l'environnement

Les eaux usées du SIEB collectées par le réseau sont acheminées à la station d'épuration, chemin de l'Oron, quartier du Fayaret, mise en service en 2000, pour y être traitées.

Elles vont être débarrassées de leurs déchets et matières indésirables avant d'être rejetées dans le milieu naturel, l'Oron.

L'auto surveillance est réalisée par la Régie et validée par la société CTC Environnement.

Lors du processus d'épuration, différents sous produits apparaissent : des matières de curage du réseau, des graisses, sables et refus de dégrillage issus du prétraitement et des boues d'épuration qui se forment lors du traitement biologique.

Les matières de curage et les refus de dégrillage sont mis en décharge.

En 2012, la station d'épuration a évacué 506 tonnes de de boues qui ont pu être valorisées en agriculture par épandage et 458 T en compost.

Malgré la capacité suffisante de traitement de la station d'épuration (12 450 équivalents habitant), des infiltrations d'eaux claires parasites dans le réseau entraînent parfois des surcharges hydrauliques.

En conséquence, certains volumes d'orages sont parfois directement déversés dans le milieu naturel afin de protéger le cycle épuratoire. C'est ce qu'on appelle le volume by-passé.

Il s'agit dans ce cas, d'eaux de pluie faiblement chargées en pollution.